En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
 
 
 
 
    Imprimer la page...

Les 20 dernières nouvelles

Comment bien relever les pitchs ? - le 18/05/2020 09:08 par chris

Combien de fois vous êtes-vous dit à la sortie du 18ème trou : Voici vraiment un beau parcours mais quel dommage, tous ces pitchs non relevés sur les greens.

Dans l'étiquette, il est mentionné que le golfeur doit s'assurer que les dommages qui ont été causés aux greens par la balle doivent être réparés soigneusement. Vous remarquerez qu'est employé ici l'article défini "la" et non l'adjectif possessif "sa" pour définir le terme balle.

Si vous êtes golfeur jusque dans l'âme, alors vous penserez à réparer tous les pitchs qui tombent sous vos yeux pendant que vos partenaires de jeu puttent à leur tour.

Comment bien relever les pitchs ?

Même si relever un pitch est très facile, il convient de le faire soigneusement en 3 étapes:

 - Insérez votre relève pitch autour de la marque et non au centre de la dépression.

- Ramenez les rebords ensemble dans le sens contraire de leur déplacement avec de délicats mouvements de rotation. Ne relevez surtout pas le centre.

- Aplanissez la surface avec votre club ou votre pied. Vous avez terminé lorsque la marque de terre aura complètement disparue.

Un pitch relevé immédiatement et correctement prend seulement de 24 à 48h pour être totalement guéri alors qu'il faut compter 2 à 3 semaines pour un pitch non-réparé.

Prenez les quelques secondes nécessaires à relever vos marques, pour aider le parcours à rester en bon état, pour votre confort de jeu et celui des autres joueurs.

L'équipe d'entretien. 

Lire la suite

Combien de fois vous êtes-vous dit à la sortie du 18ème trou : Voici vraiment un beau parcours mais quel dommage, tous ces pitchs non relevés sur les greens.

Dans l'étiquette, il est mentionné que le golfeur doit s'assurer que les dommages qui ont été causés aux greens par la balle doivent être réparés soigneusement. Vous remarquerez qu'est employé ici l'article défini "la" et non l'adjectif possessif "sa" pour définir le terme balle.

Si vous êtes golfeur jusque dans l'âme, alors vous penserez à réparer tous les pitchs qui tombent sous vos yeux pendant que vos partenaires de jeu puttent à leur tour.

Comment bien relever les pitchs ?

Même si relever un pitch est très facile, il convient de le faire soigneusement en 3 étapes:

 - Insérez votre relève pitch autour de la marque et non au centre de la dépression.

- Ramenez les rebords ensemble dans le sens contraire de leur déplacement avec de délicats mouvements de rotation. Ne relevez surtout pas le centre.

- Aplanissez la surface avec votre club ou votre pied. Vous avez terminé lorsque la marque de terre aura complètement disparue.

Un pitch relevé immédiatement et correctement prend seulement de 24 à 48h pour être totalement guéri alors qu'il faut compter 2 à 3 semaines pour un pitch non-réparé.

Prenez les quelques secondes nécessaires à relever vos marques, pour aider le parcours à rester en bon état, pour votre confort de jeu et celui des autres joueurs.

L'équipe d'entretien. 

Fermer


ATTENTION - le 11/05/2020 16:22 par chris

la pratique le 11 mai - le 08/05/2020 00:17 par chris

Lire la suite

Fermer


La reprise le 11 mai partout en France - le 07/05/2020 19:05 par chris

Reprise confirmée !

Jean-Lou Charon confirme la reprise le 11 mai partout en France et dévoile un allègement des consignes

7 mai 2020

Joint au téléphone par Golf Planète, le président de la Fédération Française de Golf a officialisé l’information que tout le monde attendait !

GP : Bonjour Président, cette fois c’est officiel : tous les golfs quel que soit le département vont pouvoir rouvrir ?

Oui, c’est la bonne nouvelle du jour. Il y eu le discours du 1er Ministre et puis celui du Ministre de l’Intérieur qui vient de confirmer que les sports individuels d’extérieur rouvriront le 11 mai. La Ministre des Sports nous l’avait annoncé à 14h lors d’une audio-conférence à laquelle ont assisté 180 personnes. Tous les présidents de fédération ou leurs représentants et les DTN. Elle a aussi rappelé la règle des 4m2 par pratiquant et le regroupement d’un maximum de 10 personnes.

GP : Des évolutions concernant le protocole et les mesures barrières spécifiques pour les clubs sont à prévoir ?

Nos amendements au protocole de réouverture sont en cours de validation au Ministère des Sports. Ce protocole a été soumis au Ministère de la Santé mais nous savons par le travail de la Ministre que nos préconisations sont bonnes. Il sera définitivement validé ce week-end mais afin de permettre aux clubs de préparer sa mise en place il leur sera envoyé dès ce soir ou demain matin.

Les parties de 4 sont autorisées, aux clubs de faire respecter la distanciation

GP : Et pour la pratique les choses ont évolué ?

Absolument les mesures ont été allégées. Il n’y a plus de limitation du nombre de joueurs à 2. On pourra faire des parties de 4. Les clubs sont en charge de faire respecter ces règles de distanciation. Ce qui change aussi par rapport à notre premier document concernant la pratique, c’est la possibilité de mettre à disposition des chariots de location. Idem pour les voiturettes avec un sac par voiturette sauf dans le cas où les 2 joueurs partageant la voiturette sont confinés ensemble. Nous leur faisons confiance. Mais la Ministre l’a précisé si les conditions sanitaires venaient à changer, l’activité sportive pourrait être à nouveau arrêtée et un reconfinement reste possible.

L’exemplarité des licenciés

GP : Le travail de la Fédération pendant cette crise est unanimement salué. Cela vous inspire quoi ?

J’ai beaucoup de remerciements à faire. D’abord à nos partenaires institutionnels GFGA, GEGF, ADGF, PGA, AGREF avec qui nous avons travaillé main dans la main si je puis dire. Je suis ravi du résultat pour toute la filière.

Je tiens aussi à remercier les présidents de club, les directeurs de golf, les présidents d’association qui ont oeuvré avec beaucoup de professionnalisme.

Et puis saluer l’attitude exemplaire des licenciés qui ont respecté dans leur immense majorité l’interdiction de jouer. Et ce n’était pas facile avec cette météo. L’exemplarité dont ils ont fait preuve a participé à obtenir la réouverture des golfs le 11 mai.

Et enfin féliciter les équipes fédérales qui ont eu des journées denses, en relation avec les différents intervenants dans les ministères, vu la complexité des mesures à mettre en oeuvre.

Lire la suite

Reprise confirmée !

Jean-Lou Charon confirme la reprise le 11 mai partout en France et dévoile un allègement des consignes

7 mai 2020

Joint au téléphone par Golf Planète, le président de la Fédération Française de Golf a officialisé l’information que tout le monde attendait !

GP : Bonjour Président, cette fois c’est officiel : tous les golfs quel que soit le département vont pouvoir rouvrir ?

Oui, c’est la bonne nouvelle du jour. Il y eu le discours du 1er Ministre et puis celui du Ministre de l’Intérieur qui vient de confirmer que les sports individuels d’extérieur rouvriront le 11 mai. La Ministre des Sports nous l’avait annoncé à 14h lors d’une audio-conférence à laquelle ont assisté 180 personnes. Tous les présidents de fédération ou leurs représentants et les DTN. Elle a aussi rappelé la règle des 4m2 par pratiquant et le regroupement d’un maximum de 10 personnes.

GP : Des évolutions concernant le protocole et les mesures barrières spécifiques pour les clubs sont à prévoir ?

Nos amendements au protocole de réouverture sont en cours de validation au Ministère des Sports. Ce protocole a été soumis au Ministère de la Santé mais nous savons par le travail de la Ministre que nos préconisations sont bonnes. Il sera définitivement validé ce week-end mais afin de permettre aux clubs de préparer sa mise en place il leur sera envoyé dès ce soir ou demain matin.

Les parties de 4 sont autorisées, aux clubs de faire respecter la distanciation

GP : Et pour la pratique les choses ont évolué ?

Absolument les mesures ont été allégées. Il n’y a plus de limitation du nombre de joueurs à 2. On pourra faire des parties de 4. Les clubs sont en charge de faire respecter ces règles de distanciation. Ce qui change aussi par rapport à notre premier document concernant la pratique, c’est la possibilité de mettre à disposition des chariots de location. Idem pour les voiturettes avec un sac par voiturette sauf dans le cas où les 2 joueurs partageant la voiturette sont confinés ensemble. Nous leur faisons confiance. Mais la Ministre l’a précisé si les conditions sanitaires venaient à changer, l’activité sportive pourrait être à nouveau arrêtée et un reconfinement reste possible.

L’exemplarité des licenciés

GP : Le travail de la Fédération pendant cette crise est unanimement salué. Cela vous inspire quoi ?

J’ai beaucoup de remerciements à faire. D’abord à nos partenaires institutionnels GFGA, GEGF, ADGF, PGA, AGREF avec qui nous avons travaillé main dans la main si je puis dire. Je suis ravi du résultat pour toute la filière.

Je tiens aussi à remercier les présidents de club, les directeurs de golf, les présidents d’association qui ont oeuvré avec beaucoup de professionnalisme.

Et puis saluer l’attitude exemplaire des licenciés qui ont respecté dans leur immense majorité l’interdiction de jouer. Et ce n’était pas facile avec cette météo. L’exemplarité dont ils ont fait preuve a participé à obtenir la réouverture des golfs le 11 mai.

Et enfin féliciter les équipes fédérales qui ont eu des journées denses, en relation avec les différents intervenants dans les ministères, vu la complexité des mesures à mettre en oeuvre.

Fermer


Trou 9 04 mai 2020 - le 05/05/2020 14:16 par chris

nous montrer précis et complet - le 04/05/2020 09:07 par chris

Christophe Muniesa : « nous montrer précis et complet »

Le Directeur Général de la ffgolf nous explique le travail mené ces dernières heures par la ffgolf en vue de communiquer largement et très prochainement les recommandations finales pour la reprise du golf.

Christophe, dans une séance de questions réponses sur Twitter à son initiative, le Ministère des Sports a laissé entendre que le golf pourrait se jouer en partie de 4 à partir de la date de reprise effective de l’activité. La ffgolf peut-elle confirmer cette information ? Par ailleurs, vous ne vous êtes toujours pas exprimé sur les conditions de cette reprise alors que l’impatience grandit. Qu’attendez-vous ?

Depuis les premiers jours du confinement, nous avons travaillé, en collaboration étroite et permanente avec les organisations professionnelles de la filière, pour rendre possible une reprise rapide de l’activité golf. Grâce à cette mobilisation de tous les instants, et après de nombreux échanges avec le Ministère des Sports et tous les Ministères concernés par la gestion de cette crise sanitaire sans précédent, nous avons convaincu nos interlocuteurs que le golf pouvait être parmi les premiers sports déconfinés.

La production d’un protocole complet de reprise du jeu a notamment été produit pour en préciser les conditions. La réponse formulée hier par le Ministère des Sports dans cette séance de questions réponses sur Twitter démontre qu’il n’y a aucun obstacle majeur devant nous grâce à tout le travail accompli. Il reste cependant des détails à régler. Vous comprendrez, au regard de la situation, et des informations nouvelles susceptibles d’être portées à notre connaissance jour après jour, que ces détails sont de la plus grande importance.

Le plus grand risque qui nous guette serait de crier victoire, avant d’avoir franchi la ligne d’arrivée, avant d’avoir rentré le dernier put sur le 18e trou. L‘évolution de la situation sanitaire elle-même, pourrait inviter le Gouvernement, à faire machine arrière. 

C’est pourquoi nous continuons d’échanger avec les Ministères concernés, en temps réel, heure par heure, pour aboutir aux recommandations finales que nous présenterons très prochainement et très largement. Il me semble nécessaire, à l’heure où je réponds à vos questions, de se montrer très prudent avec ce qui peut être dit et publié ici ou là.

À vous entendre, on pourrait en déduire qu’il y a de la complexité.

Nous avons la responsabilité de protéger les joueurs mais aussi tout le personnel des clubs qui sera mobilisé quotidiennement. Vous conviendrez que nous avons le devoir de nous montrer très précis et complet pour l’ensemble des acteurs. Nous finalisons nos recommandations sur les gestes barrière et la distanciation pour l’ensemble des golfeurs et pour toutes les facettes de la pratique de notre sport.

Nous préparons également pour chaque métier le même type de document. La santé de tous est en jeu. Ce travail, nous le faisons en concertation avec l’ensemble des organisations professionnelles. Le sujet n’est pas fondamentalement la complexité mais l’absolue nécessité de rigueur. En revanche, il existe une réelle complexité liée à la classification des départements en rouge/vert et des conséquences qu’elle induira.

Vous appelez donc tous les joueurs à se montrer patients quelques jours encore.

Oui. C’est exactement l’appel que nous faisons. Nous en appelons au plus grand civisme et la responsabilité de tous. Il est fondamental de respecter les consignes sanitaires fixées par le gouvernement dans l’intérêt de l’ensemble de la filière. Encore un tout petit peu de patience. Une qualité particulièrement essentielle, quand on pratique notre beau sport.

Lire la suite

Christophe Muniesa : « nous montrer précis et complet »

Le Directeur Général de la ffgolf nous explique le travail mené ces dernières heures par la ffgolf en vue de communiquer largement et très prochainement les recommandations finales pour la reprise du golf.

Christophe, dans une séance de questions réponses sur Twitter à son initiative, le Ministère des Sports a laissé entendre que le golf pourrait se jouer en partie de 4 à partir de la date de reprise effective de l’activité. La ffgolf peut-elle confirmer cette information ? Par ailleurs, vous ne vous êtes toujours pas exprimé sur les conditions de cette reprise alors que l’impatience grandit. Qu’attendez-vous ?

Depuis les premiers jours du confinement, nous avons travaillé, en collaboration étroite et permanente avec les organisations professionnelles de la filière, pour rendre possible une reprise rapide de l’activité golf. Grâce à cette mobilisation de tous les instants, et après de nombreux échanges avec le Ministère des Sports et tous les Ministères concernés par la gestion de cette crise sanitaire sans précédent, nous avons convaincu nos interlocuteurs que le golf pouvait être parmi les premiers sports déconfinés.

La production d’un protocole complet de reprise du jeu a notamment été produit pour en préciser les conditions. La réponse formulée hier par le Ministère des Sports dans cette séance de questions réponses sur Twitter démontre qu’il n’y a aucun obstacle majeur devant nous grâce à tout le travail accompli. Il reste cependant des détails à régler. Vous comprendrez, au regard de la situation, et des informations nouvelles susceptibles d’être portées à notre connaissance jour après jour, que ces détails sont de la plus grande importance.

Le plus grand risque qui nous guette serait de crier victoire, avant d’avoir franchi la ligne d’arrivée, avant d’avoir rentré le dernier put sur le 18e trou. L‘évolution de la situation sanitaire elle-même, pourrait inviter le Gouvernement, à faire machine arrière. 

C’est pourquoi nous continuons d’échanger avec les Ministères concernés, en temps réel, heure par heure, pour aboutir aux recommandations finales que nous présenterons très prochainement et très largement. Il me semble nécessaire, à l’heure où je réponds à vos questions, de se montrer très prudent avec ce qui peut être dit et publié ici ou là.

À vous entendre, on pourrait en déduire qu’il y a de la complexité.

Nous avons la responsabilité de protéger les joueurs mais aussi tout le personnel des clubs qui sera mobilisé quotidiennement. Vous conviendrez que nous avons le devoir de nous montrer très précis et complet pour l’ensemble des acteurs. Nous finalisons nos recommandations sur les gestes barrière et la distanciation pour l’ensemble des golfeurs et pour toutes les facettes de la pratique de notre sport.

Nous préparons également pour chaque métier le même type de document. La santé de tous est en jeu. Ce travail, nous le faisons en concertation avec l’ensemble des organisations professionnelles. Le sujet n’est pas fondamentalement la complexité mais l’absolue nécessité de rigueur. En revanche, il existe une réelle complexité liée à la classification des départements en rouge/vert et des conséquences qu’elle induira.

Vous appelez donc tous les joueurs à se montrer patients quelques jours encore.

Oui. C’est exactement l’appel que nous faisons. Nous en appelons au plus grand civisme et la responsabilité de tous. Il est fondamental de respecter les consignes sanitaires fixées par le gouvernement dans l’intérêt de l’ensemble de la filière. Encore un tout petit peu de patience. Une qualité particulièrement essentielle, quand on pratique notre beau sport.

Fermer


Communiqué de la FFGOLF - le 01/05/2020 13:21 par chris

Vous êtes nombreux à poser de multiples questions quant à la reprise du jeu dans vos clubs, quelle date précise, parties de 2, 3 ou 4, la gestion du practice, de l’enseignement ou encore des modalités pratiques sur les départements rouge et vert. Ces questions sont pleinement légitimes pour la réouverture de vos installations et nous en avons pleinement conscience.
 
Vous pouvez lire aussi sur les réseaux sociaux et autres blogs des infos qui apparaissent sans aucune confirmation officielle.
 
Comme vous le savez, la Fédération française de golf en coordination avec ses groupements professionnels, GFGA, GEGF, ADGF, PGA, AGREF, ont œuvré ces derniers jours sans relâche pour le golf soit « dans le premier wagon » des rares sports dont la pratique est autorisée.
Des règles ont été proposées pour étayer nos requêtes auprès des différents ministères.
Ce premier pas franchi, il y a toujours des échanges constants avec le Ministère des Sports et les autres parties prenantes pour fixer les modalités d’application de la reprise. Il en est ainsi pour tous les sports concernés.
 
Ces modalités devraient être fixées réglementairement dans les tous prochains jours et validés par le Premier ministre dans son intervention du 7 mai. Par exemple, la carte des départements rouges/oranges/verts est affinée chaque jour et donc susceptible de modifications. Les règles qui s’appliqueront à ces catégories de couleur ne sont pas encore précisément définies à ce jour.
 
Nous mettons tout en œuvre pour que le golf puisse reprendre dans les meilleures conditions pour le bonheur de tous. Mais sachez aussi que la tâche est difficile et que les critères de santé publique priment logiquement pour le gouvernement.
Comme nous vous l’avons indiqué dans notre message du 24 avril dernier, nous préparons actuellement un kit de communication numérique club qui regroupera, les différents gestes barrières pour les joueurs, mais aussi pour vous les clubs, des fiches métiers et tous les éléments qui vous permettront de diffuser ces règles auprès de vos joueurs et personnels.
Il ne reste que quelques jours avant la reprise, nous vous demandons de patienter encore un peu et respecter toujours les règles du confinement en vigueur. Il ne faudrait pas que le plaisir de tous soit gâché par des comportements irresponsables !
 
Merci de votre soutien
 
Avec tout notre soutien.
 
La ffgolf

Lire la suite

Vous êtes nombreux à poser de multiples questions quant à la reprise du jeu dans vos clubs, quelle date précise, parties de 2, 3 ou 4, la gestion du practice, de l’enseignement ou encore des modalités pratiques sur les départements rouge et vert. Ces questions sont pleinement légitimes pour la réouverture de vos installations et nous en avons pleinement conscience.
 
Vous pouvez lire aussi sur les réseaux sociaux et autres blogs des infos qui apparaissent sans aucune confirmation officielle.
 
Comme vous le savez, la Fédération française de golf en coordination avec ses groupements professionnels, GFGA, GEGF, ADGF, PGA, AGREF, ont œuvré ces derniers jours sans relâche pour le golf soit « dans le premier wagon » des rares sports dont la pratique est autorisée.
Des règles ont été proposées pour étayer nos requêtes auprès des différents ministères.
Ce premier pas franchi, il y a toujours des échanges constants avec le Ministère des Sports et les autres parties prenantes pour fixer les modalités d’application de la reprise. Il en est ainsi pour tous les sports concernés.
 
Ces modalités devraient être fixées réglementairement dans les tous prochains jours et validés par le Premier ministre dans son intervention du 7 mai. Par exemple, la carte des départements rouges/oranges/verts est affinée chaque jour et donc susceptible de modifications. Les règles qui s’appliqueront à ces catégories de couleur ne sont pas encore précisément définies à ce jour.
 
Nous mettons tout en œuvre pour que le golf puisse reprendre dans les meilleures conditions pour le bonheur de tous. Mais sachez aussi que la tâche est difficile et que les critères de santé publique priment logiquement pour le gouvernement.
Comme nous vous l’avons indiqué dans notre message du 24 avril dernier, nous préparons actuellement un kit de communication numérique club qui regroupera, les différents gestes barrières pour les joueurs, mais aussi pour vous les clubs, des fiches métiers et tous les éléments qui vous permettront de diffuser ces règles auprès de vos joueurs et personnels.
Il ne reste que quelques jours avant la reprise, nous vous demandons de patienter encore un peu et respecter toujours les règles du confinement en vigueur. Il ne faudrait pas que le plaisir de tous soit gâché par des comportements irresponsables !
 
Merci de votre soutien
 
Avec tout notre soutien.
 
La ffgolf

Fermer


Réaction de la ffgolf au discours du Premier ministre Édouard Philippe

La ffgolf salue l’initiative gouvernementale qui, parmi les premières mesures qui accompagneront le déconfinement, permettra de nouveau la pratique de certaines activités sportives.

Lors de son allocution, ce jour à 15h, devant l’Assemblée Nationale le Premier Ministre Édouard Philippe a déclaré :

« Il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physique. »

La ffgolf salue l’initiative gouvernementale qui, parmi les premières mesures qui accompagneront le déconfinement, permettra de nouveau la pratique de certaines activités sportives. Elle se félicite de cette information qui permettrait une reprise de notre sport à compter du 11 mai prochain.

C’est le fruit d’un travail commun de toute la filière, associant l’ensemble des groupements professionnels GEGF, GFGA, PGA, ADGF, AGREF et porté par la ffgolf qui se voit aujourd’hui récompensé.

C’est un premier pas, le travail n’est pas terminé, et la Fédération continuera d’œuvrer sans relâche au bénéfice des clubs et des golfeurs.

La ffgolf a, dès la conclusion de l’allocution du Premier Ministre, repris contact avec ses interlocuteurs pour connaitre les modalités d’application et préparer en détails les conditions de la reprise.

Ces contacts avec les Ministères des Sports, de l’Economie, du Travail, de la Santé, et du Tourisme, mais aussi, avec l’Elysée et Matignon permettront de préciser les modalités qui accompagneront la reprise du jeu, ainsi que celle des différents services opérés par les clubs en général.

La ffgolf ne manquera pas de communiquer, sur ses différents médias, dès qu’elle aura obtenu des informations.

Il reste quelques jours à patienter avant de pouvoir à nouveau pratiquer le golf.

Ils seront mis à profit afin que ce soit dans les meilleures conditions possibles, tant pour le bien de toute la filière que pour le plaisir des golfeurs.

Lire la suite

Réaction de la ffgolf au discours du Premier ministre Édouard Philippe

La ffgolf salue l’initiative gouvernementale qui, parmi les premières mesures qui accompagneront le déconfinement, permettra de nouveau la pratique de certaines activités sportives.

Lors de son allocution, ce jour à 15h, devant l’Assemblée Nationale le Premier Ministre Édouard Philippe a déclaré :

« Il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physique. »

La ffgolf salue l’initiative gouvernementale qui, parmi les premières mesures qui accompagneront le déconfinement, permettra de nouveau la pratique de certaines activités sportives. Elle se félicite de cette information qui permettrait une reprise de notre sport à compter du 11 mai prochain.

C’est le fruit d’un travail commun de toute la filière, associant l’ensemble des groupements professionnels GEGF, GFGA, PGA, ADGF, AGREF et porté par la ffgolf qui se voit aujourd’hui récompensé.

C’est un premier pas, le travail n’est pas terminé, et la Fédération continuera d’œuvrer sans relâche au bénéfice des clubs et des golfeurs.

La ffgolf a, dès la conclusion de l’allocution du Premier Ministre, repris contact avec ses interlocuteurs pour connaitre les modalités d’application et préparer en détails les conditions de la reprise.

Ces contacts avec les Ministères des Sports, de l’Economie, du Travail, de la Santé, et du Tourisme, mais aussi, avec l’Elysée et Matignon permettront de préciser les modalités qui accompagneront la reprise du jeu, ainsi que celle des différents services opérés par les clubs en général.

La ffgolf ne manquera pas de communiquer, sur ses différents médias, dès qu’elle aura obtenu des informations.

Il reste quelques jours à patienter avant de pouvoir à nouveau pratiquer le golf.

Ils seront mis à profit afin que ce soit dans les meilleures conditions possibles, tant pour le bien de toute la filière que pour le plaisir des golfeurs.

Fermer


Objectif réouverture le 11 mai - le 20/04/2020 10:52 par chris

GOLFS FRANÇAIS

Objectif réouverture le 11 mai : Fédération et exploitants de golfs font le forcing. Toutes les infos !

icon-charon-muniesa-boissonnas-grizot-770x560.jpg

Les prochains jours vont être cruciaux pour concrétiser l’espoir d’une reprise de l’activité dès le début du déconfinement. Mais que fait exactement la Fédération ? Comment les exploitants de golf se préparent ? Sans oublier le probable nouveau guide de la pratique ! Voici les réponses à toutes les questions que vous vous posez.

Depuis le 13 avril et l’annonce d’un déconfinement progressif à partir du 11 mai par le Président de la République, la Fédération Française de Golf s’active sur tous les fronts pour ne pas rester à quai au moment du départ.

Un document va être produit dans les prochaines heures afin d’être envoyé au Ministère de Tutelle. Il détaille les éléments plaidant en faveur d’une reprise rapide du golf.

Il détaille les éléments plaidant en faveur d’une reprise rapide du golf. Grand espace, faible densité humaine, vertus avérées sur la santé, pour la grande majorité des golfeurs et des acteurs de la filière, le bien-fondé d’une telle décision parait évident.

Cette note sera accompagnée d’une liste d’engagements de précautions sanitaires dressée par le GEGF. Le tout avec une volonté stratégique : jouer groupé avec d’autres sports.

Monter dans le bon wagon du train de mesures

À la Ffgolf, qu’il s’agisse du Président Jean-Lou Charon, du Vice-Président Pascal Grizot ou de Christophe Muniesa, le directeur général,  tous n’ont qu’un seul enjeu résumé en une phrase par ce dernier : « Monter dans le bon wagon du train de mesures. »

« On ne sait pas si tous les Établissements de Plein Air vont pouvoir prétendre à une reprise dès le début du déconfinement. Mais pour nous, l’objectif est de démontrer que nous devons en faire partie. Il y a une nomenclature très précise et si on ne veut pas courir le risque à l’échelle locale que des golfs se fassent retoquer par les préfets, il est primordial d’être le plus inclusif possible. C’est sur ce point que nous travaillons avec le gouvernement. »

Décret attendu le 29 avril

Comprendre la logique qui présidera aux décisions reprises dans le prochain décret encadrant les mesures de déconfinement, attendu le 29 avril, est capital pour que l’ouverture des golfs soit à nouveau autorisée. 

Car comme dans les précédents décrets du 15 et 16 mars, il n’y aura pas de distinguo discipline par discipline et donc pour être les plus efficaces les dirigeants de la Ffgolf ont multiplié les contacts avec d’autres sports dont les problématiques sont comparables : cyclisme, équitation, voile, randonnée pédestre…

Dans le même esprit, les premiers retours d’expériences et les avis de leurs homologues dans les 47 pays membres de l’EGA (European Golf Association) doivent également permettre de parfaire la copie.

« Il y a trois catégorie de pays aujourd’hui en Europe. Ceux dont les golfs ont déjà rouverts comme en Scandinavie ou en République Tchèque. Il y a les pays comme l’Autriche qui ont une date arrêtée : il est question du 27 avril ou du 1er mai pour certains. Et puis il y a l’immense majorité de pays dont la France fait partie avec l’Espagne, la Suisse, l’Italie pour lesquels le déconfinement n’est pas clair » explique C. Muniesa.

Laurent Boissonnas et le GEGF très actifs

D’autres actions sont menées de façon concomitante. Avec cette fois à la manoeuvre Laurent Boissonnas, le président du GEGF (Groupement des Entrepreneurs de Golf Français). Outre le volet commercial et l’impact que la crise a eu, et aura, sur la filière des exploitants de golfs, soit 607 structures de 9 trous et plus, qui fera l’objet d’un autre article à paraitre sur Golf Planète, il est en lien avec les exploitants de golf de pays européens réunis dans la Golf Course Association Europe (GCAE).

Le but de ces débats depuis le début de la crise est d’établir une série de mesures que prendront les golfs français pour rouvrir avec le maximum de précautions sanitaires possibles. Et ainsi protéger le personnel des golfs, les clients et satisfaire aux exigences des organisations de la santé.

À n’en pas douter ces engagements disponibles sur le site du GEGF seront inclus dans le document présenté par la Ffgolf au gouvernement. 

 « Ces échanges nous permettent d’enrichir nos réflexions afin d’avoir le plus d’éléments tangibles possible et éventuellement être certains que rien ne nous aura échappé. Si ces mesures ont fait leur preuve dans d’autres pays, elles donnent plus de poids à notre démarche » explique Laurent Boissonnas.  » 

Un nouveau guide de la pratique du golf pour la reprise

Voici quelques-une des probables nouvelles procédures qui attendent les pratiquants en cas de réouverture mi-mai comme espérée.

  • La réservation d’un départ est obligatoire pour accéder sur le site.
  • Les réservations et l’accès au parcours sont exclusivement réservés aux joueurs.
  • Les club houses restent fermés : bars et restaurants bien sûr, mais aussi toute la partie dédiée aux golfeurs : boutique, accueil,  vestiaires et toilettes… Le flux de client reste exclusivement extérieur. Cependant la vente d’aliments à emporter entre dans le cadre de la loi.
  • Les joueurs qui ont réservé ne peuvent arriver sur le parking du golf pas plus de 30 minutes avant l’heure de leur départ.
  • Le practice peut rester ouvert pour les joueurs ayant réservé  un départ avec les mesures de précautions suivantes :
  • Seul 1 tapis sur 2 est utilisé, laissant ainsi environ 6 mètres entre 2 joueurs
  • Les balles sont prises exclusivement avec des cartes individuelles prépayées
  • Les seaux de balle sont manipulés avec le club de golf et pas à la main
  • Hors enseignement, la présence est limitée à un seau et 10 minutes par personne 

A savoir

  • Pas d’utilisation des voiturettes (louées ou personnelles)
  • Pas de location de chariot
  • Chaque joueur utilise exclusivement son matériel personnel
  • Lancement des parties au minimum toutes les 9 minutes
  • Il est possible de limiter à 3 joueurs par partie dans un premier temps

Sur le parcours

  • Les joueurs doivent rester éloignés les uns des autres d’une distance minimum de 3 mètres
  • Les râteaux sont enlevés des bunkers
  • Les bogey / trous sont relevés sur les greens pour éviter toute manipulation du drapeau et ne pas ramasser sa balle dans le trou*
  • Lave-balles et poubelles neutralisés
  • Aucun échange de clubs entre les joueurs
  • Pas d’échange de carte de score

La note préconise que les golfs doivent mettre en place un système de filtre sur le parking pour vérifier les réservations et horaires de départ et rappeler les mesures de précaution et le règlement intérieur exceptionnel Covid 19.

Un starter au départ du trou n°1 devra s’assurer du rythme des départs et rappeler les mesures barrières.

Des commissaires de parcours sillonneront les parcours afin de s’assurer du bon respect des mesures de sécurité.

Lire la suite

GOLFS FRANÇAIS

Objectif réouverture le 11 mai : Fédération et exploitants de golfs font le forcing. Toutes les infos !

icon-charon-muniesa-boissonnas-grizot-770x560.jpg

Les prochains jours vont être cruciaux pour concrétiser l’espoir d’une reprise de l’activité dès le début du déconfinement. Mais que fait exactement la Fédération ? Comment les exploitants de golf se préparent ? Sans oublier le probable nouveau guide de la pratique ! Voici les réponses à toutes les questions que vous vous posez.

Depuis le 13 avril et l’annonce d’un déconfinement progressif à partir du 11 mai par le Président de la République, la Fédération Française de Golf s’active sur tous les fronts pour ne pas rester à quai au moment du départ.

Un document va être produit dans les prochaines heures afin d’être envoyé au Ministère de Tutelle. Il détaille les éléments plaidant en faveur d’une reprise rapide du golf.

Il détaille les éléments plaidant en faveur d’une reprise rapide du golf. Grand espace, faible densité humaine, vertus avérées sur la santé, pour la grande majorité des golfeurs et des acteurs de la filière, le bien-fondé d’une telle décision parait évident.

Cette note sera accompagnée d’une liste d’engagements de précautions sanitaires dressée par le GEGF. Le tout avec une volonté stratégique : jouer groupé avec d’autres sports.

Monter dans le bon wagon du train de mesures

À la Ffgolf, qu’il s’agisse du Président Jean-Lou Charon, du Vice-Président Pascal Grizot ou de Christophe Muniesa, le directeur général,  tous n’ont qu’un seul enjeu résumé en une phrase par ce dernier : « Monter dans le bon wagon du train de mesures. »

« On ne sait pas si tous les Établissements de Plein Air vont pouvoir prétendre à une reprise dès le début du déconfinement. Mais pour nous, l’objectif est de démontrer que nous devons en faire partie. Il y a une nomenclature très précise et si on ne veut pas courir le risque à l’échelle locale que des golfs se fassent retoquer par les préfets, il est primordial d’être le plus inclusif possible. C’est sur ce point que nous travaillons avec le gouvernement. »

Décret attendu le 29 avril

Comprendre la logique qui présidera aux décisions reprises dans le prochain décret encadrant les mesures de déconfinement, attendu le 29 avril, est capital pour que l’ouverture des golfs soit à nouveau autorisée. 

Car comme dans les précédents décrets du 15 et 16 mars, il n’y aura pas de distinguo discipline par discipline et donc pour être les plus efficaces les dirigeants de la Ffgolf ont multiplié les contacts avec d’autres sports dont les problématiques sont comparables : cyclisme, équitation, voile, randonnée pédestre…

Dans le même esprit, les premiers retours d’expériences et les avis de leurs homologues dans les 47 pays membres de l’EGA (European Golf Association) doivent également permettre de parfaire la copie.

« Il y a trois catégorie de pays aujourd’hui en Europe. Ceux dont les golfs ont déjà rouverts comme en Scandinavie ou en République Tchèque. Il y a les pays comme l’Autriche qui ont une date arrêtée : il est question du 27 avril ou du 1er mai pour certains. Et puis il y a l’immense majorité de pays dont la France fait partie avec l’Espagne, la Suisse, l’Italie pour lesquels le déconfinement n’est pas clair » explique C. Muniesa.

Laurent Boissonnas et le GEGF très actifs

D’autres actions sont menées de façon concomitante. Avec cette fois à la manoeuvre Laurent Boissonnas, le président du GEGF (Groupement des Entrepreneurs de Golf Français). Outre le volet commercial et l’impact que la crise a eu, et aura, sur la filière des exploitants de golfs, soit 607 structures de 9 trous et plus, qui fera l’objet d’un autre article à paraitre sur Golf Planète, il est en lien avec les exploitants de golf de pays européens réunis dans la Golf Course Association Europe (GCAE).

Le but de ces débats depuis le début de la crise est d’établir une série de mesures que prendront les golfs français pour rouvrir avec le maximum de précautions sanitaires possibles. Et ainsi protéger le personnel des golfs, les clients et satisfaire aux exigences des organisations de la santé.

À n’en pas douter ces engagements disponibles sur le site du GEGF seront inclus dans le document présenté par la Ffgolf au gouvernement. 

 « Ces échanges nous permettent d’enrichir nos réflexions afin d’avoir le plus d’éléments tangibles possible et éventuellement être certains que rien ne nous aura échappé. Si ces mesures ont fait leur preuve dans d’autres pays, elles donnent plus de poids à notre démarche » explique Laurent Boissonnas.  » 

Un nouveau guide de la pratique du golf pour la reprise

Voici quelques-une des probables nouvelles procédures qui attendent les pratiquants en cas de réouverture mi-mai comme espérée.

  • La réservation d’un départ est obligatoire pour accéder sur le site.
  • Les réservations et l’accès au parcours sont exclusivement réservés aux joueurs.
  • Les club houses restent fermés : bars et restaurants bien sûr, mais aussi toute la partie dédiée aux golfeurs : boutique, accueil,  vestiaires et toilettes… Le flux de client reste exclusivement extérieur. Cependant la vente d’aliments à emporter entre dans le cadre de la loi.
  • Les joueurs qui ont réservé ne peuvent arriver sur le parking du golf pas plus de 30 minutes avant l’heure de leur départ.
  • Le practice peut rester ouvert pour les joueurs ayant réservé  un départ avec les mesures de précautions suivantes :
  • Seul 1 tapis sur 2 est utilisé, laissant ainsi environ 6 mètres entre 2 joueurs
  • Les balles sont prises exclusivement avec des cartes individuelles prépayées
  • Les seaux de balle sont manipulés avec le club de golf et pas à la main
  • Hors enseignement, la présence est limitée à un seau et 10 minutes par personne 

A savoir

  • Pas d’utilisation des voiturettes (louées ou personnelles)
  • Pas de location de chariot
  • Chaque joueur utilise exclusivement son matériel personnel
  • Lancement des parties au minimum toutes les 9 minutes
  • Il est possible de limiter à 3 joueurs par partie dans un premier temps

Sur le parcours

  • Les joueurs doivent rester éloignés les uns des autres d’une distance minimum de 3 mètres
  • Les râteaux sont enlevés des bunkers
  • Les bogey / trous sont relevés sur les greens pour éviter toute manipulation du drapeau et ne pas ramasser sa balle dans le trou*
  • Lave-balles et poubelles neutralisés
  • Aucun échange de clubs entre les joueurs
  • Pas d’échange de carte de score

La note préconise que les golfs doivent mettre en place un système de filtre sur le parking pour vérifier les réservations et horaires de départ et rappeler les mesures de précaution et le règlement intérieur exceptionnel Covid 19.

Un starter au départ du trou n°1 devra s’assurer du rythme des départs et rappeler les mesures barrières.

Des commissaires de parcours sillonneront les parcours afin de s’assurer du bon respect des mesures de sécurité.

Fermer


Open de France - le 18/04/2020 15:43 par chris

Covid-19 : annulation de l'Open de France 2020

Le Tour européen a annoncé vendredi 17 avril l'annulation de l'édition 2020 de l'Open de France au Golf National. Explications avec le directeur général de la ffgolf, Christophe Muniesa.

Il n'y aura donc pas d'Open de France masculin en 2020. Comment a été prise cette décision et quel rôle la Fédération a-t-elle joué ?

Dès que les mesures de confinement ont été prises à la mi-mars, nous avons travaillé avec le Tour européen et nous étions chacun confiants pour la tenue de l'épreuve qui se déroulait début juillet, soit presque quatre mois plus tard. Au fur et à mesure que la crise sanitaire s'est prolongée, nous avons réfléchi à deux options.

La première était un report de l'événement mais cette hypothèse était inopérante avec un engorgement du calendrier du Tour européen sur la fin de saison. Nous nous sommes donc rabattus sur la deuxième option c'est-à-dire le maintien à huis clos de l'épreuve en accord avec le Tour européen, les partenaires du tournoi ainsi que les médias.

Pourquoi cette option n'a finalement pas été conservée ?

Lundi 13 avril, le Président de la République a annoncé lors de son allocution que les grands rassemblements, tels que les grands événements sportifs, programmés avant la mi-juillet en France, ne pourraient pas se tenir. Nous avons donc échangé dès le lendemain avec le Tour européen. Après analyse, celui-ci a estimé qu'il n'était pas possible de maintenir l'épreuve ni même de la reporter.

Les difficultés n'étaient pas que sportives mais aussi logistiques car se posaient les questions de la circulation des personnes (fermeture de l'Espace Schengen) et l'hébergement des joueurs (activité hôtelière non garantie), inhérents au bon fonctionnement du tournoi. L'édition 2020 de l'Open de France est donc purement et simplement annulée. Une décision que nous comprenons et respectons parfaitement.

L'Open de France n'est-il pas discriminé par rapports à d'autres épreuves du calendrier notamment britanniques ?

Nous avons pris note que des épreuves ont été reportées et d'autres annulées. Il n'y a pas de discrimination de la part du Tour européen à l'égard de l'Open de France (ndlr le BMW International Open devant se jouer en Allemagne a également été annulé) mais nous sommes tous conscients qu'il sera difficile de trouver des nouvelles dates en fin de saison pour les épreuves reportées et qu'une hiérarchie devra forcément s'opérer. Même l'Open britannique, un Majeur, a été annulé... 

Le Tour européen devra également prendre en compte la nouvelle programmation des épreuves du PGA Tour américain, qui a été annoncée hier. Le contexte sanitaire en vigueur au sein de chaque pays ainsi que les difficultés réglementaires citées plus haut vont aussi impacter fortement les épreuves et le calendrier du circuit.

Lire la suite

Covid-19 : annulation de l'Open de France 2020

Le Tour européen a annoncé vendredi 17 avril l'annulation de l'édition 2020 de l'Open de France au Golf National. Explications avec le directeur général de la ffgolf, Christophe Muniesa.

Il n'y aura donc pas d'Open de France masculin en 2020. Comment a été prise cette décision et quel rôle la Fédération a-t-elle joué ?

Dès que les mesures de confinement ont été prises à la mi-mars, nous avons travaillé avec le Tour européen et nous étions chacun confiants pour la tenue de l'épreuve qui se déroulait début juillet, soit presque quatre mois plus tard. Au fur et à mesure que la crise sanitaire s'est prolongée, nous avons réfléchi à deux options.

La première était un report de l'événement mais cette hypothèse était inopérante avec un engorgement du calendrier du Tour européen sur la fin de saison. Nous nous sommes donc rabattus sur la deuxième option c'est-à-dire le maintien à huis clos de l'épreuve en accord avec le Tour européen, les partenaires du tournoi ainsi que les médias.

Pourquoi cette option n'a finalement pas été conservée ?

Lundi 13 avril, le Président de la République a annoncé lors de son allocution que les grands rassemblements, tels que les grands événements sportifs, programmés avant la mi-juillet en France, ne pourraient pas se tenir. Nous avons donc échangé dès le lendemain avec le Tour européen. Après analyse, celui-ci a estimé qu'il n'était pas possible de maintenir l'épreuve ni même de la reporter.

Les difficultés n'étaient pas que sportives mais aussi logistiques car se posaient les questions de la circulation des personnes (fermeture de l'Espace Schengen) et l'hébergement des joueurs (activité hôtelière non garantie), inhérents au bon fonctionnement du tournoi. L'édition 2020 de l'Open de France est donc purement et simplement annulée. Une décision que nous comprenons et respectons parfaitement.

L'Open de France n'est-il pas discriminé par rapports à d'autres épreuves du calendrier notamment britanniques ?

Nous avons pris note que des épreuves ont été reportées et d'autres annulées. Il n'y a pas de discrimination de la part du Tour européen à l'égard de l'Open de France (ndlr le BMW International Open devant se jouer en Allemagne a également été annulé) mais nous sommes tous conscients qu'il sera difficile de trouver des nouvelles dates en fin de saison pour les épreuves reportées et qu'une hiérarchie devra forcément s'opérer. Même l'Open britannique, un Majeur, a été annulé... 

Le Tour européen devra également prendre en compte la nouvelle programmation des épreuves du PGA Tour américain, qui a été annoncée hier. Le contexte sanitaire en vigueur au sein de chaque pays ainsi que les difficultés réglementaires citées plus haut vont aussi impacter fortement les épreuves et le calendrier du circuit.

Fermer


Message aux pratiquants des Président et Directeur général de la ffgolf, Jean-Lou Charon et Christophe Muniesa.

Chères Golfeuses, chers Golfeurs, 

En ces temps difficiles, nous espérons que vous et vos proches allez bien.
Nous savons que c’est une période difficile à vivre pour tous et nous voudrions tout d’abord remercier en votre nom, les personnels soignants qui sont en première ligne tous les jours pour s’occuper des malades. Leur tâche est dangereuse, difficile et nous sommes tous admiratifs de leur dévouement. C’est également l’occasion pour nous d’adresser un message amical de soutien aux nombreuses associations d’entreprises affiliées à la ffgolf qui regroupent des personnels de santé. Notre gratitude va également à l’ensemble des personnels du commerce, des forces de sécurité, des transports, des pompiers qui assurent avec solidarité notre quotidien.

Vous êtes nombreux, à vous demander, à nous demander, quand, vous pourrez rejouer au golf ; quand vos clubs pourront à nouveau vous accueillir ?
Pendant cette période de confinement, les clubs restent tous mobilisés.
Les équipes de jardiniers, notamment, travaillent pour continuer à entretenir les terrains et faire en sorte que tout soit prêt pour cette réouverture. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés.

Nous sommes en relation permanente avec vos clubs, grâce à notre Direction Relations & Développement Clubs,  avec vos Ligues et Comités Départementaux, pour les assister dans cette période difficile, tant sur le plan de l’entretien de parcours, avec l’AGREF qui reste en contact avec les équipes terrain, que sur un plan RH et juridique.
Nous communiquons quotidiennement avec l’ensemble des clubs affiliés à la ffgolf, en leur fournissant, en temps réel, les dernières informations réglementaires. Nous nous sommes également attachés les services de cabinets conseils spécialisés pour les accompagner dans leurs démarches administratives.

Nous menons, à travers l’envoi d’un questionnaire qui sera adressé à tous les clubs très prochainement, une enquête, afin d’évaluer l’impact de cette crise en collectant les informations pertinentes permettant de rendre lisible pour les autorités, les effets économiques particulièrement négatifs de la période, sur les activités de l’ensemble de la filière.
Sur la base de ces informations, comme nous l’avons déjà fait à différentes reprises depuis le début du confinement, nous continuerons de défendre avec vigueur, les intérêts de la filière auprès de nos institutions.

Il nous semble, de plus, particulièrement important de rappeler à chacun, la nécessité d’être solidaire, vis-à-vis des clubs, qui font face à une période inédite ayant des conséquences importantes pour la pérennité de leurs structures. C’est l’esprit de la campagne développée sur les médias fédéraux portant le titre « j’aime le golf – tous solidaires – je soutiens mon club », qui a été relayé par de nombreux médias de la sphère golf. Nous les en remercions chaleureusement.

Bien entendu, nous sommes pleinement conscients des enjeux pour toute la filière, clubs, équipementiers, détaillants, chaines etc… et sommes en contact permanent par tous les moyens possibles avec nos autorités de tutelle pour que la filière golf dans sa totalité soit pleinement identifiée, qu’il s’agisse des strictes activités golfiques, de l’événementiel, de la vente de matériel, de l’hôtellerie tout comme de la restauration, de l’enseignement, ou plus généralement des activités touristiques.

C’est pourquoi, nous avons dès le début de la crise écrit au Ministre des Finances pour lui rappeler le poids économique de la filière golf. Nous avons mobilisé et fait agir nos différents contacts administratifs, parlementaires, ou plus généralement politiques, pour que cette prise de conscience soit réelle et parfaitement comprise. Notre message a été bien reçu.

Nous sommes 100% mobilisés pour que vous puissiez dès que possible retrouver les parcours.

Ces actions doivent être menées dans le calme et la sérénité. Nous voulons ici saluer la qualité du travail entrepris en y associant les Présidents du GFGA, du GEGF, de l’ADGF, de l’AGREF et de la PGA France.
C’est en démontrant aux pouvoirs publics que nous sommes une filière unie, responsable et solidaire que nous réussirons à faire entendre nos arguments au bénéfice de la reprise de nos activités. Nos initiatives doivent être menées en veillant bien à l’implication des différentes parties prenantes et des différents Ministères (Sport, Intérieur, Santé…), sans oublier le Comité National Olympique et Sportif Français. Ce n’est pas en vociférant, ou en faisant apparaitre le Golfeur comme un être égoïste ou capricieux que nous nous ferons entendre et que nous parviendrons à atteindre nos objectifs. Le cas échéant, dépassant très largement le cadre des activités fédérales, c’est bien à l’ensemble de la filière que nous ferions courir un grand risque, et ce tant à court terme qu’à moyen terme. Nous devons certes nous montrer déterminés, mais tout autant responsable et patients.

Pour l’instant, les enjeux de santé publique sont trop prédominants, et le confinement tel que l’a précisé le Président de la République est prolongé en l’état jusqu’au 11 mai prochain. Le décret pris par le Premier Ministre en date du 14 avril est très précis sur ce sujet. Il proroge jusqu’au 11 mai, les dispositions prévues dans les décrets antérieurs publiés au Journal Officiel les 15 et 16 mars dernier, au sujet du confinement.

La prochaine étape sera la parution d’un nouveau décret sous 15 jours qui « encadrera » les mesures progressives de déconfinement.

Pendant cette période, et en gardant toujours à l’esprit que, certes le golf est un sport individuel, mais joué par des personnes responsables et solidaires, nous agirons avec force et conviction pour que notre discipline puisse être de nouveau pratiquée dès que le contexte sanitaire et réglementaire le permettra.

Ces actions sont menées en concertation auprès du gouvernement, des ministères et du mouvement sportif avec les groupements du golf français précités.

Nous avons également entrepris de nombreuses démarches complémentaires, en lien avec d’autres sports, pour que notre action soit plus forte et qu’elle ait plus de chance de succès. Nous ne pourrons pas gagner ce combat seul.

Notre objectif est de démontrer clairement qu’avec des gestes barrières facilement applicables par tous il est possible de jouer au golf sans s’exposer soi-même ou exposer les autres à un risque de contamination. Certains pays dans le monde, parmi les moins touchés par ce virus, ont déjà commencé à déconfiner ou vont le faire dans les prochains jours. La pratique du golf reprend progressivement et de manière très encadrée dans ces pays qui ont été plus épargnés que la France par cette épidémie. Travaillant en étroite collaboration avec ces pays (Suède, Autriche, Belgique, République Tchèque…), nous nous sommes déjà dotés des éléments permettant de rendre la pratique du golf possible tout en respectant les mesures de distanciation sociale et l’application des « gestes barrières ».

Le 11 mai prochain sera peut-être le début d’un déconfinement progressif, sachez que nous sommes mobilisés à 100%, du 1 au 18, du tee au green, sans oublier de rentrer le putt final, pour que vous tous puissiez dès que possible retrouver vos parcours préférés et enfin rejouer au golf !

Nos équipes, travaillent sans relâche, en lien permanent avec les différents groupements professionnels, pour atteindre cet objectif. C’est un effort collectif et solidaire qui nous est demandé jusque-là, nous sommes confiants et espérons vous retrouver très vite sur les parcours.

Bien cordialement à vous tous,
Jean-Lou Charon (Président) et Christophe Muniesa (Directeur Général)

Lire la suite

Message aux pratiquants des Président et Directeur général de la ffgolf, Jean-Lou Charon et Christophe Muniesa.

Chères Golfeuses, chers Golfeurs, 

En ces temps difficiles, nous espérons que vous et vos proches allez bien.
Nous savons que c’est une période difficile à vivre pour tous et nous voudrions tout d’abord remercier en votre nom, les personnels soignants qui sont en première ligne tous les jours pour s’occuper des malades. Leur tâche est dangereuse, difficile et nous sommes tous admiratifs de leur dévouement. C’est également l’occasion pour nous d’adresser un message amical de soutien aux nombreuses associations d’entreprises affiliées à la ffgolf qui regroupent des personnels de santé. Notre gratitude va également à l’ensemble des personnels du commerce, des forces de sécurité, des transports, des pompiers qui assurent avec solidarité notre quotidien.

Vous êtes nombreux, à vous demander, à nous demander, quand, vous pourrez rejouer au golf ; quand vos clubs pourront à nouveau vous accueillir ?
Pendant cette période de confinement, les clubs restent tous mobilisés.
Les équipes de jardiniers, notamment, travaillent pour continuer à entretenir les terrains et faire en sorte que tout soit prêt pour cette réouverture. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés.

Nous sommes en relation permanente avec vos clubs, grâce à notre Direction Relations & Développement Clubs,  avec vos Ligues et Comités Départementaux, pour les assister dans cette période difficile, tant sur le plan de l’entretien de parcours, avec l’AGREF qui reste en contact avec les équipes terrain, que sur un plan RH et juridique.
Nous communiquons quotidiennement avec l’ensemble des clubs affiliés à la ffgolf, en leur fournissant, en temps réel, les dernières informations réglementaires. Nous nous sommes également attachés les services de cabinets conseils spécialisés pour les accompagner dans leurs démarches administratives.

Nous menons, à travers l’envoi d’un questionnaire qui sera adressé à tous les clubs très prochainement, une enquête, afin d’évaluer l’impact de cette crise en collectant les informations pertinentes permettant de rendre lisible pour les autorités, les effets économiques particulièrement négatifs de la période, sur les activités de l’ensemble de la filière.
Sur la base de ces informations, comme nous l’avons déjà fait à différentes reprises depuis le début du confinement, nous continuerons de défendre avec vigueur, les intérêts de la filière auprès de nos institutions.

Il nous semble, de plus, particulièrement important de rappeler à chacun, la nécessité d’être solidaire, vis-à-vis des clubs, qui font face à une période inédite ayant des conséquences importantes pour la pérennité de leurs structures. C’est l’esprit de la campagne développée sur les médias fédéraux portant le titre « j’aime le golf – tous solidaires – je soutiens mon club », qui a été relayé par de nombreux médias de la sphère golf. Nous les en remercions chaleureusement.

Bien entendu, nous sommes pleinement conscients des enjeux pour toute la filière, clubs, équipementiers, détaillants, chaines etc… et sommes en contact permanent par tous les moyens possibles avec nos autorités de tutelle pour que la filière golf dans sa totalité soit pleinement identifiée, qu’il s’agisse des strictes activités golfiques, de l’événementiel, de la vente de matériel, de l’hôtellerie tout comme de la restauration, de l’enseignement, ou plus généralement des activités touristiques.

C’est pourquoi, nous avons dès le début de la crise écrit au Ministre des Finances pour lui rappeler le poids économique de la filière golf. Nous avons mobilisé et fait agir nos différents contacts administratifs, parlementaires, ou plus généralement politiques, pour que cette prise de conscience soit réelle et parfaitement comprise. Notre message a été bien reçu.

Nous sommes 100% mobilisés pour que vous puissiez dès que possible retrouver les parcours.

Ces actions doivent être menées dans le calme et la sérénité. Nous voulons ici saluer la qualité du travail entrepris en y associant les Présidents du GFGA, du GEGF, de l’ADGF, de l’AGREF et de la PGA France.
C’est en démontrant aux pouvoirs publics que nous sommes une filière unie, responsable et solidaire que nous réussirons à faire entendre nos arguments au bénéfice de la reprise de nos activités. Nos initiatives doivent être menées en veillant bien à l’implication des différentes parties prenantes et des différents Ministères (Sport, Intérieur, Santé…), sans oublier le Comité National Olympique et Sportif Français. Ce n’est pas en vociférant, ou en faisant apparaitre le Golfeur comme un être égoïste ou capricieux que nous nous ferons entendre et que nous parviendrons à atteindre nos objectifs. Le cas échéant, dépassant très largement le cadre des activités fédérales, c’est bien à l’ensemble de la filière que nous ferions courir un grand risque, et ce tant à court terme qu’à moyen terme. Nous devons certes nous montrer déterminés, mais tout autant responsable et patients.

Pour l’instant, les enjeux de santé publique sont trop prédominants, et le confinement tel que l’a précisé le Président de la République est prolongé en l’état jusqu’au 11 mai prochain. Le décret pris par le Premier Ministre en date du 14 avril est très précis sur ce sujet. Il proroge jusqu’au 11 mai, les dispositions prévues dans les décrets antérieurs publiés au Journal Officiel les 15 et 16 mars dernier, au sujet du confinement.

La prochaine étape sera la parution d’un nouveau décret sous 15 jours qui « encadrera » les mesures progressives de déconfinement.

Pendant cette période, et en gardant toujours à l’esprit que, certes le golf est un sport individuel, mais joué par des personnes responsables et solidaires, nous agirons avec force et conviction pour que notre discipline puisse être de nouveau pratiquée dès que le contexte sanitaire et réglementaire le permettra.

Ces actions sont menées en concertation auprès du gouvernement, des ministères et du mouvement sportif avec les groupements du golf français précités.

Nous avons également entrepris de nombreuses démarches complémentaires, en lien avec d’autres sports, pour que notre action soit plus forte et qu’elle ait plus de chance de succès. Nous ne pourrons pas gagner ce combat seul.

Notre objectif est de démontrer clairement qu’avec des gestes barrières facilement applicables par tous il est possible de jouer au golf sans s’exposer soi-même ou exposer les autres à un risque de contamination. Certains pays dans le monde, parmi les moins touchés par ce virus, ont déjà commencé à déconfiner ou vont le faire dans les prochains jours. La pratique du golf reprend progressivement et de manière très encadrée dans ces pays qui ont été plus épargnés que la France par cette épidémie. Travaillant en étroite collaboration avec ces pays (Suède, Autriche, Belgique, République Tchèque…), nous nous sommes déjà dotés des éléments permettant de rendre la pratique du golf possible tout en respectant les mesures de distanciation sociale et l’application des « gestes barrières ».

Le 11 mai prochain sera peut-être le début d’un déconfinement progressif, sachez que nous sommes mobilisés à 100%, du 1 au 18, du tee au green, sans oublier de rentrer le putt final, pour que vous tous puissiez dès que possible retrouver vos parcours préférés et enfin rejouer au golf !

Nos équipes, travaillent sans relâche, en lien permanent avec les différents groupements professionnels, pour atteindre cet objectif. C’est un effort collectif et solidaire qui nous est demandé jusque-là, nous sommes confiants et espérons vous retrouver très vite sur les parcours.

Bien cordialement à vous tous,
Jean-Lou Charon (Président) et Christophe Muniesa (Directeur Général)

Fermer


Vidéo du 16/04/2020 - le 16/04/2020 15:41 par chris

Lire la suite

Fermer


Communiqué FFGolf - le 16/04/2020 15:27 par chris

Madame la Présidente, Monsieur le Président,
Madame la Directrice, Monsieur le Directeur,

Dans son allocution du lundi 13 avril, le Président de la République a indiqué une date de sortie potentielle et progressive du confinement, à compter du 11 mai prochain.

Cette date sera le point de départ d’une reprise d’un certain nombre d’activités.

Les modalités précises du déconfinement n’ont pas encore été indiquées précisément, ni les secteurs concernés bien définis.

Il appartient au Gouvernement de donner les détails du déconfinement progressif sous 15 jours.

Bien entendu, comme tous les golfeurs, nous souhaitons tous pouvoir rejouer très rapidement, mais nous n’avons pas de précisions sur la reprise des activités physiques de plein air.
C’est la raison pour laquelle, dans le prolongement des actions déjà entreprises au cours des semaines précédentes, vis-à-vis du Ministère des Sports et du Ministère des Finances,  nous avons pris contact avec les pouvoirs publics dans le but de connaitre les dispositions qui s’appliqueront à nos activités.

Nous voulons saluer ici la qualité de la coopération entre les groupements professionnels (GEGF, GFGA, ADGF, PGA France, AGREF) et la FFGolf, notamment en matière de partage d’informations et de conduite de travaux communs au bénéfice de l’ensemble des acteurs de la filière.

Dès que nous aurons plus de précisions de la part de nos autorités de tutelles, nous les diffuserons en temps réel, sur le site de la FFGolf ainsi que sur nos autres médias.

La FFGolf dans un esprit de préservation de la filière golf et de tous les clubs,  met tout en œuvre pour que le jeu puisse reprendre le plus rapidement possible, en étudiant notamment le recours à des gestes barrière compatibles avec les impératifs sanitaires que cette crise impose  à la pratique de notre sport.

La Fédération française de golf

Lire la suite

Madame la Présidente, Monsieur le Président,
Madame la Directrice, Monsieur le Directeur,

Dans son allocution du lundi 13 avril, le Président de la République a indiqué une date de sortie potentielle et progressive du confinement, à compter du 11 mai prochain.

Cette date sera le point de départ d’une reprise d’un certain nombre d’activités.

Les modalités précises du déconfinement n’ont pas encore été indiquées précisément, ni les secteurs concernés bien définis.

Il appartient au Gouvernement de donner les détails du déconfinement progressif sous 15 jours.

Bien entendu, comme tous les golfeurs, nous souhaitons tous pouvoir rejouer très rapidement, mais nous n’avons pas de précisions sur la reprise des activités physiques de plein air.
C’est la raison pour laquelle, dans le prolongement des actions déjà entreprises au cours des semaines précédentes, vis-à-vis du Ministère des Sports et du Ministère des Finances,  nous avons pris contact avec les pouvoirs publics dans le but de connaitre les dispositions qui s’appliqueront à nos activités.

Nous voulons saluer ici la qualité de la coopération entre les groupements professionnels (GEGF, GFGA, ADGF, PGA France, AGREF) et la FFGolf, notamment en matière de partage d’informations et de conduite de travaux communs au bénéfice de l’ensemble des acteurs de la filière.

Dès que nous aurons plus de précisions de la part de nos autorités de tutelles, nous les diffuserons en temps réel, sur le site de la FFGolf ainsi que sur nos autres médias.

La FFGolf dans un esprit de préservation de la filière golf et de tous les clubs,  met tout en œuvre pour que le jeu puisse reprendre le plus rapidement possible, en étudiant notamment le recours à des gestes barrière compatibles avec les impératifs sanitaires que cette crise impose  à la pratique de notre sport.

La Fédération française de golf

Fermer


ça pousse !! - le 14/04/2020 11:38 par chris

Vidéo Pâques 2020 - le 13/04/2020 18:15 par chris

Lire la suite

Fermer


Lundi de Pâques trou n°11 - le 13/04/2020 17:36 par chris

Réservation en ligne - le 03/04/2020 16:29 par chris

Nouveau :

La réservation en ligne sera accessible dès qu’il sera possible de rejouer.

Lire la suite

Nouveau :

La réservation en ligne sera accessible dès qu’il sera possible de rejouer.

Fermer


La nature profite du parcours. - le 01/04/2020 18:30 par chris

Un 1er Avril ensoleillé. - le 01/04/2020 18:26 par chris

Trou numéro 9 le 25 mars 2020 - le 25/03/2020 18:49 par chris